échos visuels / archives /


The Walking Dead: lifelines (2015)

photo carte 01

photo carte 01

Le succès de la bande dessinée et de la série télévisuelle The Walking Dead est considérable. La bande dessinée a été créée par Robert Kirkman et Tony Moore, elle est publiée mensuellement par Image Comics depuis octobre 2003. L'une des spécificités de The Walking Dead est le grand nombre de personnages qui cohabitent, qui meurent et qui arrivent dans l'histoire. Je voulais regarder si la mort de personnages et l'arriver de nouveaux personnages permettait de voir émerger les arcs narratifs de l'histoire. La réponse est positive. La visualisation porte sur 139 numéros de la bande dessinée avec 123 personnages qui apparaissent dans au moins deux numéros.

photo carte 01

photo carte 01

photo carte 01

photo carte 01

Inspiration. L'idée de cette visualisation vient de la réalisation de Tim Leong dans son livre SuperGraphic (2013, pp162-163). Il y présente 42 personnages pour les 75ers numéros, sous la forme d'un histogramme d'un personnage. Plutôt que de reproduire sa visualisation, je voulais voir les arcs narratifs. Il aborde deux points supplémentaires que je n'ai pas intégré dans cette première version : d'une part, la survie par sexe (les femmes meurent plus vite) et d'autre part la survie par race (les noirs meurent plus vite).

Note méthodologique sur la visualisation. Les données sur les personnages, leurs présences, leur mort et la raison de leur mort dans chaque numéro viennent de l'API ComicVine complété par Wikipédia. L'extraction et la représentation ont été réalisées avec R, la composition avec Keynote. Les librairies utilisées sont : json, RCurl, stringr, scales and extrafont. Les polices de caractères utilisées sont Open Sans and TeX Gyre Schola. La première version date de avril 2015 avec de petits ajustement réalisés en janvier 2016.

Note méthodologique sur la citation. La photographie vient du compte twitter de Robert Kirkman et la citation d'une interview par Brian Huntinghton pour le site TheWalkingDead.com. Le travail de la photographie est réalisé avec R également : découper la photo, récupérer les couleurs et réaliser un passage en noir et blanc. Réalisation en août 2015.


The Walking Dead: sales (2015)

La dynamique d’une bande dessinée peut s’étudier via les ventes des numéros. Comichron dispose de ces données. J’ai donc étudié les ventes au numéro de la bande dessinée à succès The Walking Dead. C’est l’une des bandes dessinées actuellement les plus vendues. Le succès était présent avant la série TV mais cette dernière lui a fait passer à un niveau supérieur. Actuellement, elle semble avoir atteint à pallier.

photo carte 01

Les données de ventes ont été scrapées avec la librairie rvest sur le site Comichron. J'ai utilisé deux librairies produites par Twitter : AnomalyDetection pour détecter les anomalies (outliers) dans la dynamique ; BreakoutDetection pour détecter les ruptures temporelles dans la dynamique. La courbe est la moyenne mobile des ventes tout simplement. L'échelle est logarithmique pour pouvoir voir la dynamique des 90ers numéros invisible sinon. Deux autres librairies ont été utilisées : scales et extrafont. Les polices de caractères sont Open Sans et TeX Gyre Schola. Visualisation réalisée avec R en avril 2015.


The Walking Dead: TV series (2015)



photo carte 01

photo carte 01

photo carte 01

photo carte 01







Retourner à :

— Mon carnet html de notes du moment.
— Mes datavisualisations archivées (2011-2020).






Carnet codé par moi-même. // Aucune donnée personnelle n'est collectée. // Police de caractère Cousine de Steve Matteson. // Site hébergé par Ionos. // Copyright 1995 - 2020 Christophe Cariou, Ile de Nantes.