échos visuels / archives / 2019 / Les lieux lisboètes de la mode


L'intention de ce projet était méthodologique : un séminaire d'étudiants et un projet de recherche ont été combinés. La thématique était l'étude des lieux lisboètes de la mode. La méthode déployée était celle des cartes mentales que nous avions mobilisé pour l'étude des lieux alternatifs en région parisienne. La différence avec le projet parisien était triple : (i) le terrain nous était inconnu, les lieux lisboètes ; (ii) la durée était très courte, trois jours d'enquêtes ; (iii) le nombre d'enquêtrices.teurs était beaucoup plus élevé.

Dans le cadre de ce projet, j'ai eu l'occasion d'utiliser la visualisation de données de manières suivantes. Pour l'analyse des résultats de l'enquête bien évidemment mais surtout pour tout le travail préparatoire de l'enquête avec les étudiants. Je vous présente deux illustrations.

Première illustration : les concepts de lieux et de réseaux.

Plutôt que de présenter uniquement ce que nous avions réalisé sur les lieux alternatifs de la région parisienne, j'ai commencé à apprivoiser le milieu de l'art, de la culture et de la mode à Lisbonne.

Par exemple, j'ai découvert l'ouvrage de Mathieu Sodore (2009), artiste français vivant et travaillant à Lisbonne depuis des lustres ; il a réalisé un guide de Lisbonne de manière un peu différente de ce qu'on connaît, il s'est focalisé sur la ville au coeur de la création contemporaine ; il a réalisé dix entretiens avec dix artistes de disciplines différentes, lesquels lui parlent de Lisbonne et de ses lieux ; il propose ensuite dix lieux qu'il présente de manière très détaillée ; et enfin, la dernière partie est au format plus classique d'un guide avec une carte et une liste de 100 lieux rangés par discipline.

J'ai pris les entretiens réalisés par les dix artistes, j'ai listé les noms d'artistes et de lieux cités au moins deux fois et j'ai réalisé une visualisation des artistes et des lieux. Les dix artistes avec entretien sont autour du cercle ; les lieux et artistes cités sont dans le cercle ; les artistes sont en minuscules et les lieux en majuscule ; la hauteur des noms représentent le nombre d'entretiens dans lequel ce nom est cité (au moins deux fois) ; les artistes des entretiens n'ayant pas été cité ne sont pas en gras ; les traits bleus représentent un lien entre l'artiste et le lieu ou l'artiste cité.

captures d'écran

Les données viennent du guide de Sodore et la visualisation est réalisée avec R.

Deuxième illustration : la sélection des lieux dans lesquels enquêtés.

Nous ne connaissions pas le milieu de la mode à Lisbonne (c'était le but de l'enquête de faire mieux connaissance) et notre enquête de terrain était limité à trois jours. Face à ces contraintes, il nous fallait sélectionner les lieux et planifier l'enchaînement des lieux à enquêter. Chacun a fait remonter trois lieux découverts, les a présenté et a argumenté sur la raison d'aller en ce lieu.

Les propositions ont été mises sur une carte interactive de Lisbonne : les lieux, le type des lieux, les adresses, les jours et horaires d'ouverture, les liens vers leur site web, leur facebook et leur instagram. Cela a permis à chacun de jeter un oeil sur tous les lieux rapidement et de voter par la suite. Et nous avons pu planifier au mieux nos visites et réaliser de véritables monographies des lieux afin de savoir où nous mettions les pieds.

captures d'écran

Les données viennent du web et la visualisation interactive est réalisée avec R.




Retourner à :

— Mon carnet de notes
— Mes archives(2011-2020)


Carnet codé par moi-même. // Aucune donnée personnelle n'est collectée. // Police de caractère Cousine de Steve Matteson. // Site hébergé par Ionos. // Copyright 1995 - 2020 Christophe Cariou, Ile de Nantes.